2 problèmes de santé courant en sortie d’hiver

Il ne reste plus que quelques semaines à passer et adieu l’hiver. Souvent c’est dans ces dernières semaines que l’on tombe malade car on a tendance à se découvrir un peu plus, et à ne pas faire attention à la santé.

L’angine blanche

C’est une maladie qui touche surtout les enfants de moins de 16 ans et certains adultes. Elle est d’origine virale mais peut également être d’origine bactérienne. L’angine blanche se traduit par une inflammation des amygdales. Les amygdales sont deux petites masses situées au fond de la gorge qui jouent le rôle d’anticorps, en plus d’être la première barrière aux germes dans la bouche et les voies respiratoires.

Les symptômes se traduisent par une inflammation de ces deux masses, elles deviennent toute blanche, augmentent de volume et causent des douleurs à chaque déglutition. Une poussée de fièvre peut survenir, également accompagnée de fatigue. Lorsque la fièvre va au-delà de 39°, il est nécessaire de consulter un médecin. Le traitement approprié sera à base d’antibiotique, comme de la pénicilline, et quelques jours de repos sont recommandés. Le mal de gorge comme l’angine blanche survient souvent à la sortie de l’hiver.

La bronchiolite

Tout comme l’angine blanche, elle touche les enfant,s surtout les bébés et aussi les nourrissons. C’est une maladie bénigne mais qui peut apporter des complications pour les nourrissons de moins de 3 mois ou les prématurés. La bronchiolite est une inflammation des bronches, le plus souvent d’origine virale, le virus respiratoire syncytial. Elle est très contagieuse, se propage par des gouttelettes lors des éternuements et de la toux. Elle se transmet également par les mains et les objets contaminés. La bronchiolite se manifeste à ses débuts par un rhume, puis s’accompagne de toux sèche.

Un gêne respiratoire apparaît, puis un sifflement à chaque respiration, et l’enfant a une poussée de fièvre qui peut être accompagnée d’une grosse fatigue. Il est préférable dès l’apparition de la difficulté respiratoire d’emmener les bébés chez leur pédiatre pour éviter une aggravation de la maladie. Des séances de kinésithérapie respiratoire pourront être prescrits ainsi que l’utilisation de sérum physiologique pour désencombrer son nez. Pour soulager la fièvre, des médicaments à base de paracétamol seront donnés aux malades. Pour apporter un meilleur confort au bébé lorsqu’il souffre d’un gêne respiratoire, il faut légèrement surélever son oreiller.

Il existe quelques gestes de prévention comme ne pas exposer les enfants dans les lieux publics quand on constate une épidémie de ces maladies. Le port de masque lorsqu’on a un rhume est aussi conseillé aux parents pour éviter de leur transmettre les gemmes du virus.

About the author

Tom

View all posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *